GRIMAUD (Maurice, Albert, Marie)

 

Directeur général de la sûreté nationale,
préfet de police

 

 

Né le 11 novembre 1913 à Annonay (Ardèche). Décédé le 16 juillet 2009 à Paris. Etudes au collège d’Annonay, au lycée du Parc à Lyon puis aux facultés des lettres de Lyon et de Paris. Licencié ès lettres. DES bi-admissible à l’école normale supérieure. Service militaire et mobilisation du 15 mars 1938 au 9 septembre 1940, puis de janvier à décembre 1943. Attaché à la résidence générale du Maroc, rédacteur auxiliaire au cabinet diplomatique (janvier 1938 à mai 1942). Reçu au concours de chef de cabinet de préfet (5 mars 1942). Chef de cabinet de préfet, détaché au secrétariat d’Etat aux Affaires étrangères, chargé de mission auprès du secrétariat général du Protectorat du Maroc (11 mai 1942). Sous-préfet hors cadre, chef du service du personnel au Commissariat à l’Intérieur à Alger (1er décembre 1943). Sous-préfet de 2ème classe (1er mai 1944). Sous-directeur au Commissariat à l’Intérieur, délégué dans les fonctions de sous-directeur du personnel, du matériel et de la comptabilité (1er juillet 1945). A la disposition du secrétariat général aux affaires allemandes et autrichiennes – SGAAA -, chef du cabinet civil de l’administrateur général de la zone française d’occupation (26 juillet 1945). Directeur de cabinet du même (13 décembre 1945). Préfet, maintenu à la disposition du CGAAA (8 octobre 1947). A la dispos de l’organisation internationale pour  les réfugiés à Genève, en qualité de conseiller (1er  janvier 1948), de délégué général pour la France (15 janvier 1950). En service détaché auprès du ministre des Affaires étrangères, directeur de l’Information à la résidence générale de France au Maroc (20 décembre 1951). Conseiller technique au cabinet de François Mitterrand, ministre de l’Intérieur (18 janvier 1955). Préfet des Landes (1er avril 1955), de la Savoie (19 mars 1957), de la Loire (8 septembre 1961). Directeur général de la sûreté nationale (21 décembre 1962). Préfet de police (28 décembre 1966). Secrétaire général à l’Aviation civile (13 avril 1971). En disponibilité sur sa demande (8 janvier 1976). Président-directeur général de la société anonyme de gestion immobilière –SAGI- (1975-78). Retraité le 12 novembre 1978. Président de l’Union française d’investissement et de gestion – UFIMEG – (1978-81). Directeur de cabinet de Gaston Defferre – ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation - (27 mai 1981), conseiller auprès du même, ministre d’Etat chargé du Plan et de l’Aménagement du Territoire (août 1984-86). Délégué général du médiateur de la République (1986-92). La 60ème promotion (2008-2010) des commissaires de l'Ecole nationale supérieure de police porte son nom.

 

Ouvrages dont il est l'auteur : En mai, fais ce qu’il te plaît, Paris, Stock, 1977 – Flic ou gardien de la paix ? La police malade du pouvoir, Paris, Seuil, 1980 (en collaboration avec Gérard Monate)

 

Sources : Archives de la préfecture de police APP E A/177 II, Who’s who 1992-93

 

Photographie : Archives de la préfecture de police (sur le terrain lors des évènements de mai-juin 1968)

 

Video : Enregistrée dans le cadre des reportages du  hors série consacré à Mai 68 du magazine Liaisons de la préfecture de police. Pour accéder à un extrait de cette video, cliquez ici.

 

Bibliographie (ouvrages où il est cité) et extraits :

 

- GRIMAUD (Maurice), En mai, fais ce qu'il te plaît, Paris, Stock, 1977, p. 335 :

« Certes, d’un côté comme de l’autre, nous avions souvent côtoyé la ligne rouge, mais nous ne l’avions jamais délibérément franchie. La vraie victoire de Mai est là. » 

 

Magazine hors série Mai 1968 de la revue Liaisons de la préfecture de police, mai 2008 (voir cette revue et accéder à la lettre de Maurice Grimaud aux policiers parisiens le 29 mai 1968, cliquez ici)

 

- ANCIAN (Jean-Marc) - La police des polices, Paris, Balland, 1988, p. 143-144.

 

- ARAJOL (Jean-Louis) - Mais que fait la police?, Paris, Minerve, 1995, p. 101.

 

- AUBOUIN (Michel), TEYSSIER (Arnaud) et TULARD (Jean) sous la direction de - Histoire et dictionnaire de la police. Du Moyen-Age à nos jours, Paris, Editions Robert Laffont, collection Bouquins, 2005, p. 487, 489, 493, 701-702 (notice biographique signée Edouard Ebel).

 

- BARGETON (René) - Dictionnaire biographique des préfets - septembre 1870 à mai 1982, Paris, Archives nationales, 1994.

 

- BRUNET (Jean-Paul) - La police de l'ombre. Indicateurs et provocateurs dans la France contemporaine, Paris, Le Seuil, 1990, p. 70-72 et 257-258.

 

- DENIS (Guy) - Citoyen policier, Paris, Albin Michel, 1976, p. 254.

 

- HAMON (Alain) et PERISSE (Xavier) - Les seigneurs de l'ordre public, Paris, Belfond, 1991, p. 110.

 

- LEJEUNE (Roger) - Un siècle de mutualité policière 1905-2005, histoire de la mutuelle des cadres de la police nationale, Paris, Réalisation de la MCPN, 2004, p. 218-226.

 

- MARCELLIN (Raymond) - L'importune vérité, Paris, Plon, 1978, p. 20-21, 68.

 

- PINAUD (Robert) - Soldats sans victoires, l'ancien chef des C.R.S. raconte, Paris, Garancière, 1986, p. 191, 214-215, 220, 224-225, 239, 348, 353-354.

 

- ROCHET (Jean) - Cinq ans à la tête de la DST, Paris, Plon, 1985, p. 62, 65-70, 72-77, 79-80, 83, 91, 94-95, 273.