CADY (Jean-Christian)

Chef du service de coopération technique internationale de police

 

Né le 17 décembre 1943 à Angers (Maine-et-Loire). Père directeur de bureau d’aide sociale. Études au lycée David d’Angers à Angers, Hamilton High School à Los Angeles, faculté de droit de Paris. Licencié en droit public, diplômé de l’IEP de Paris. Service national (1er janvier 1967). Élève de l’ENA, promotion « Robespierre » (1er mai 1968). Administrateur civil de 2ème classe au ministère de l’Intérieur, mis à disposition du ministère de l’Éducation nationale  au titre de l’année sociale (1er juin 1970). Sous-préfet de 2ème classe, directeur de cabinet du préfet de l’Aude (1er septembre 1971). Sous-préfet de Pamiers (18 juin 1973). Attache commercial à l’ambassade de France en Iran (7 juillet 1975). Administrateur civil de 1ère classe (1er janvier 1976). Réintégré dans le corps des administrateurs civils (26 juillet 1977). Sous-préfet de 1ère classe, directeur de cabinet du préfet de la région Rhône-Alpes, préfet du Rhône (13 décembre 1977). Administrateur civil hors classe (4 avril 1980). Secrétaire général de la Martinique (8 mars 1982). Commissaire adjoint de la République de l’arrondissement de Roanne (14 décembre 1984). Sous-préfet hors classe (1er novembre 1984). Directeur général des services départementaux de la Seine-Maritime (16 mars 1987). Préfet des Hautes-Alpes, titularisé dans son grade (24 mai 1993). Préfet de l’Aveyron (16 décembre 1996). Préfet hors cadre, chargé de mission auprès du chef de l’inspection générale de l’administration (17 mai 1999).  Détaché auprès du ministre des Affaires étrangères, mis à la disposition de l’ONU en qualité d’administrateur adjoint de l’administration provisoire au Timor oriental (3 décembre 1999).  Détaché auprès du ministre des Affaires étrangères et mis à la disposition de l’ONU pour exercer les fonctions de représentant spécial adjoint du secrétaire général pour la composante I de la MINUK  - police et justice – au Kosovo (16 août 2001). Préfet hors cadre (1er janvier 2005). Chef du service de coopération technique internationale de police (14 février 2005). Admis à faire valoir ses droits à la retraite à compter du 18 décembre 2008 (décret du 11 septembre 2008). Administrateur  (1986-93), puis  vice-président (1988-90) de l’Association  du corps préfectoral et des hauts fonctionnaires du ministère de l’Intérieur. Vice-président de l’Association des hauts fonctionnaires de l’État détachés dans les collectivités territoriales (1990-93).

Sources : Annuaire du ministère de l’Intérieur 2005, Who’s who 2003-04, J.O., entretien accordé par Jean-Christian Cady à Laetitia Noblet, publié par le site aaeena.fr le 7 octobre 2017 : « Rien ne me prédestinait à faire l’ENA. Ma mère était institutrice, mon père fonctionnaire municipal. A Angers où j’ai passé mon enfance et mon adolescence, personne dans ma famille ne connaissait l’existence de l’ENA, pas plus que celle de Sciences Po. »

Portrait extrait des archives du ministère de l’Intérieur